CQP Chimie

CQP terminéLe CQP est une certification créée et délivrée par la branche de la chimie

reconnue par la Convention Collective Nationale des Industries Chimiques

Le CQP valide les savoir-faire et atteste qu’un salarié possède les compétences pour exercer le métier visé par le CQP.

En savoir plus sur les CQP de la chimie : www.jetravailledanslachimie.fr

L’AFCIC forme des stagiaires au CQP depuis 2013

2 parcours de formation sont proposés

Formation AFCIC

  • Pour les salariés en activité, nous proposons une formation théorique de 210 heures (30 jours sans Travaux Pratiques) : Fondamentaux, Chimie de base, chimie organique, chimie de l’eau, génie des procédés, parcours sécurité, qualité et module d’accompagnement à l’évaluation finale CQP). : voir la page de notre site
  • Pour les demandeurs d’emploi dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, nous proposons une formation théorique (30 jours) et une formation pratique (16 jours en atelier pour réaliser des Travaux Pratiques), soit un total de 322 heures (46 jours) : voir la page de notre site

Nous sommes fiers des résultats obtenus

  • 17 promotions CQP terminées (1ère promotion en 2013) – formule inter-entreprises et intra entreprise
  • 113 stagiaires présentés au jury national de la CPNE Chimie
  • 112 stagiaires reçus : 99.12 % des stagiaires de l’AFCIC ont obtenu leur CQP complet (112 candidats ont obtenu leur CQP, 1 candidat l’a obtenu partiellement)

Mise à jour du 24/01/2022

De nombreuses entreprises nous font confiance

Arkema Feuchy, Bostik Avelin, Brabant Tressin, Cargill Haubourdin, Croda Chocques, DSM Seclin, Durieu Caudry, Imperator Baisieux, Ineos Styrolution Wingles, Kuhlmann France Loos, Manpower, Minakem Beuvry, Minakem Dunkerque, Ouvrie Carvin, Polynt Drocourt, Promer Villeneuve d’Ascq, Roquette Lestrem, Scora Caffiers, Sealock Sallaumines, SI Group Béthune, SIO Saint Laurent Blangy, Sotrenor Courrières, Theolaur Noyelles-les-Seclin, Vynova Mazingarbe

Une nouvelle promotion spéciale Salariés de la Chimie

à partir du 31 mai 2022 à Douvrin (62)

Nous ouvrons une nouvelle session le 31 mai 2022 à Douvrin (62) destinée aux salariés de la Chimie en activité. Il s’agit d’une formation théorique de 30 jours sans Travaux Pratiques (Fondamentaux, Chimie de base, chimie organique, chimie de l’eau, génie des procédés, parcours sécurité, qualité et accompagnement évaluation CQP). Elle est animée par des formateurs salariés de l’AFCIC, tous issus de l’industrie chimique.

Nouveau : les entreprises de – 300 salariés peuvent bénéficier du financement des frais pédagogiques par l’OPCO 2I, grâce à la Convention Relance Industrie. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller habituel pour en savoir plus.

Nous vous proposons de vous présenter cette formation et de répondre à vos questions lors d’une visio via Teams de 30 minutes avec notre formateur dédié CQP Thierry Bourgois (dans l’idéal avec le responsable formation, le responsable production, le(s) salarié(s) concerné(s).
Contact : Christine Tixier, Directrice AFCIC
03 20 99 46 73 ctixier@afcic.org

Télécharger le dépliant de cette promotion


Que sont devenus nos stagiaires en contrat de professionnalisation ?

      • 89.13 % des stagiaires de l’AFCIC ayant suivi la formation dans le cadre d’un contrat de professionnalisation sont aujourd’hui dans le secteur de la chimie
      • 84.78 % sont en CDI dans le secteur de la chimie
      • 80,43 % sont en CDI dans l’entreprise avec laquelle le CQP a été obtenu
      • 4.35% sont en CDD ou interim dans le secteur de la chimie
      • Sources : Enquête juillet 2021 auprès des candidats ayant obtenu leur CQP pendant leur contrat de professionnalisation, taux de réponse 70.77 % Maj du 14 octobre 2021

Ces CQP préparent à quels métiers ?

Le métier d’opérateur(trice) de fabrication de l’industrie chimique : Il.elle intervient dans les différentes étapes de fabrication d’un produit, veille au bon fonctionnement d’un ensemble limité d’équipements de fabrication, vérifie les quantités et la conformité, identifie les écarts, surveille des paramètres (pression, température, niveaux, débits…), prélève des échantillons, réalise la maintenance de 1er niveau, respecte les règles de qualité, de sécurité et d’environnement.

Le métier de conducteur-trice d’équipement de fabrication de l’industrie chimique : Il.elle conduit et surveille différents équipements unitaires de fabrication de produits chimiques dans le respect des consignes de fabrication, de qualité, de sécurité et de protection de l’environnement.  Est capable d’apprécier la qualité des opérations mises en œuvre, de relever les données et les résultats des contrôles, d’identifier les écarts, de détecter tout dysfonctionnement ou incident de différentes natures (matières, fonctionnement, panne ou défaut d’un matériel, d’un équipement etc.). Est capable de mener des actions d’amélioration continue. Est capable d’intervenir sur les paramètres du process. Est capable de transmettre des savoir-faire.